La paix n'est jamais éternelle.
 

Partagez | 
 

 Veux tu au grand arbre me trouver? LIBRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 221
Messages de RP : 29
Date d'inscription : 20/03/2016
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Expérience au combat:
200/200  (200/200)
Sexe de votre chat: Femelle
MessageSujet: Veux tu au grand arbre me trouver? LIBRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRE   Mar 20 Déc - 22:42

A écouter en lisant:
 

La nuit est noire. Seul un mince croisant de lune illumine les marécages de sa faible clarté, tamisée par les nuages. Tout est silencieux, l'endroit semble mort, à l'exception toutefois de ce grand arbre qui porte le nom si poétique de châtaigner doré. Soudain, furtive, silencieuse, discrête, deux ombres se glissent rapidement jusqu'au pied de l'arbre. Quelques secondes plus tard, une troisième, encore plus furtive et discrête, également silencieue et presque autant rapide le rejoint.

La troisième ombre c'est moi. Oeil de Vérité. Maitre des ténèbres du clan de la Pénombre. Mais je ne suis pas venue en ses lieux aujourd'hui sous ce nom et encore moins en raison de mon appartenance à ce clan ou de mon rang. Non, si je suis venue ici, c'est parceque je suis aussi une soeur. Soeur de coeur, sinon que de sang, mais qu'importe. Soeur tout de même, et c'est cela qui compte pour moi. Oui, vous l'aurez compris, je suis venue retrouver ceux qui m'appelent encore Vérité, ce nom que j'ai quitté, officiellement du moins, lors de mon entrée dans mon clan en tant que membre à part entiére, mais que mon coeur n'a jamais oublié et n'oubliera jamais, Ce nom sous lequel certains me connaissent encore. Ma soeur, mon frère. Patience, Ruse.

Il ne doit pas être loin de minuit. Mes camarades de clan doivent, pour la pluspart être en train de dormir, du moins je l'espère. Ce que j'espère surtout, c'est qu'aucun d'eux ne se sera mis en tête de s'offrir une ballade nocturne dans les marécages. Je n'ai pas vraiment envie qu'on me surprenne en pleine conversation avec mon ancienne famille. En vérité je ne fait rien de mal. Nos rencontres clandestinnes ne nuisent à personne, et ne changent rien à ma loyauté vis à vis de mon clan. Mais ce n'est pas cela qui pourrait empêcher certains de me le reprocher. Je pourrais m'attirer beaucoup d'ennuis, et ma famille renarde sans doute bien plus encore. Je me montre donc prudente. Très prudente.

J'inspecte une dernière fois les lieux, du regard, de l'ouie et de l'odorat afin de m'assurer que personne ne m'espionne. Une fois que j'en suis pleinement persuadée, je me lance à la rencontre des deux renards. Nous discutons longuement. Je m'informe notamment de leur actuel lieu de chasse. Ils en changent en effet régulièrement afin de n'être pas repérés par les clans. En ce moment tout particulièrement. L'orage n'est pas que dans le ciel, et la tension presque palpable qu'on peut actuellement sentir entre les clan risque d'éclater à tout moment. Autant je préfèrerais qu'elle retombe sans causer de guerre, autant je ne souhaite pas que l'éclair s'abatte sur ma famille goupil.  

Nous discutons durant presque une heure, mais il leur faut bien partir. Rester plus longtemps nous faire courrir le risque d'être découverts, avec tous les ennuis que cela impliquerait. Je regarde les deux flammes rousses qu'ils sont disparaitre dans la nuit. Quand ils se sont trop éloignés pour que mes yeux puissent les distinguer, je prend un petit élan, saute et vient attérir d'un bond léger sur la plus basse branche du châtaigner. J'en entreprend ensuite l'escalade, et le glisse de branches en branches jusqu'à atteindre la cime de l'arbre. Une étrange mélancolie m'envahit à la vue de la lune, si blanche, si ronde, qui illumine le ciel. La nuit est belle, calme, sans un nuage. Je respire à pleins poumons l'air de la nuit, et, pensant à mes chers amis renards, adresse aux guerriers de jadis une courte prière:
"Puissent les étoilles briller sur leur route
Qu'elles les protèges, guident leurs pas
Et s'il le faut les miens, que je puisse les aider s'il en est besoin."

J'allais m'endormir quand soudain un bruit me fit relever la tête. Quelque chose bougeait dans les buissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Veux tu au grand arbre me trouver? LIBRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veux-tu , veux-tu , au grand arbre me trouver ? ~
» [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.
» Où trouver Hector ?
» Sortie du Squad de météo (PV tous ceux qui veulent à condition qu'il soient du Grand Arbre)
» Une visite très particulière du Grand Arbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time of warriors :: Les Territoires :: L'île :: Clan de la Pénombre :: Marécage d'Outre-Tombe :: Châtaigner Doré-
Sauter vers:  
Four SeasonsUne Guerre Sans FinVous ? Vous ?
Never Utopia ♥